Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Accueil  Péronne 
Guide des Sites Touristiques



 Agrandir le plan
 

Publicité


 
Publicité

Porte de Bretagne
Péronne (80)

Informations pratiques, plan d'accès, tarifs, horaires

Ce qu'il faut savoir :

La Porte de Bretagne se situe à l'est de la ville. Que l'on n'y prenne garde, il ne s'agit pas d'une erreur d'orientation, mais par Bretagne, il faut comprendre la Grande-Bretagne depuis laquelle de nombreux pèlerins britanniques et irlandais venaient en pèlerinage, se recueillir sur la tombe de Saint Fursy ; ce moine venu d'Hibernie, la Verte Erin (l'Irlande), évangéliser Péronne.
Sur la porte, en sortant de la ville, est gravée la date de sa construction : 1601. Nous sommes alors sous le règne du roi Henri IV, le " bon roi Henri ". La porte sera effectivement ouverte le 26 décembre 1606 et terminée quelques années plus tard.
Nous remarquons de suite les Armes de la Ville : le P gothique entouré de trois fleurs de lys, sur fond de stries horizontales équivalentes à la couleur bleue. Deux chiens Barbets, symbole de fidélité à la couronne de France, tiennent l'écu surmonté d'une fortification à quatre tours sur laquelle apparaît une jeune fille, d'une Pucelle ; Péronne était surnommée " Péronne la Pucelle ". Une banderole surplombe le tout, avec la devise fameuse : " URBS NESCIA VINCI ", " Ville jamais Vaincue " ! En dessous, des épis de blé et des roseaux à massettes, témoins de la richesse de la ville, sont représentés.
Avec la date de construction de la Porte, sont gravées les décorations de la ville, avec le rappel des P gothiques : la Légion d'Honneur acquise après le siège malheureux de 1870-1871, et la Croix de Guerre 1914-1918 pour les malheurs supportés pendant la Grande Guerre.
La Porte de Bretagne comporte deux tours. Entre les deux, nous pouvons remarquer de chaque côté les rainures qui recevaient le système de levage du pont-levis. En sortant donc de la ville, à main droite, s'élève le Bastion Royal. Il est surnommé ainsi car on pouvait distinguer avec des briques noircies se détachant de celles de couleur rouge, diverses inscriptions : encadrée de Fleurs de Lys, la date de 1634, préfigurant une visite du roi Louis XIII (en 1635). Deux lettres R et M apparaissent ensuite, pour désigner la Généralité de Péronne avec les villes de Roye et de Montdidier. Un peu plus loin, entre deux " grappes " de lierre " autre symbole de fidélité " une harangue à l'adresse du monarque : " VIVE LE ROY ".
Les fortifications de la Porte de Bretagne avait été réalisée pour remplacer la Porte Saint Sauveur, mise à mal en 1536. Toutefois, au début du XXème siècle, l'étroitesse des portes et les chicanes devaient gêner la circulation automobile. Lors du démantèlement, vers 1907-1909, on ouvre une voie à l'emplacement de l'ancienne Porte Saint Sauveur (dont on retrouve des vestiges), entre les actuelles rues Saint Sauveur et Danicourt.
La Porte de Bretagne ne sera plus qu'un ornement pour la ville. A noter qu'au-dessus du Bastion Royal, une construction particulière subsiste de nos jours. Il s'agit d'une Glacière, construite, comme son nom l'indique, pour conserver au frais des aliments.


Porte de Bretagne
Rue Beaubois
80200 Péronne
Consulter le site Internet
Tel.: 03 22 73 31 00

Publicité

Accueil  Péronne 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER