Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil  Moselle (57) 
Guide des Sites Touristiques
Publicité


Publicité
Château de Frauenberg (doc. Association pour la Sauvegarde du Château et du Patrimoine de Frauenberg)
Château de Frauenberg
(doc. Association pour la Sauvegarde du Château et du Patrimoine de Frauenberg)


 Agrandir le plan
 

Publicité

 Achetez le dernier livre

Publicité

 

Château de Frauenberg
Frauenberg (57)

Informations pratiques, plan d'accès, tarifs, horaires

Ce qu'il faut savoir :

Sa date de construction est encore ignorée à ce jour. Une seule certitude, elle est antérieure à celle du château de Malbrouk à Manderen, qui a été construit sur le même modèle.
Il est mentionné pour la première fois en 1370. Il n'y avait alors que la tour de guet. La construction du donjon, accroché à l'enceinte comme la tour de guet, est réalisée vers 1450.
Selon un document du 02 avril 1592, le château a subi d'importants dommages suite à des mouvements du sol. Ce même document relate la réalisation du pont-levis, d'une cour extérieure fermée, de deux tourelles autour de la porte d'entrée, d'une "maison des femmes", et de la demeure seigneuriale " maison des Linange".
En 1628, un autre rapport parle de la réalisation de maisons d'habitation avec dépendances "village de Frauenberg". (Le village actuel s'appelant alors Lenterdingen.) Victime des nombreux conflits armés qui ont émaillé le 17è siècle, le château sera endommagé, réparé et reconstruit à plusieurs reprises au cours de cette période.
En 1785, Jean Thibault installe une faïencerie dans le château. Il sera rejoint par Nicolas Villeroy en 1789. En août 1791 la faïencerie est transférée à Vaudrevange et deviendra par la suite la faïencerie "Villeroy et Boch" Les vestiges sont ensuite vendus comme biens nationaux.
En 1795, l'édifice est en état de délabrement avancé. Seule subsiste l'aile du bâtiment côté Blies, dont deux appartements sont encore habitables.
En 1820, le donjon est destiné à servir de réserve de pierres. En 1905, Emile Huber, archéologue sarregueminois, acquiert les ruines et en fait don à la société d'histoire et d'archéologie de Lorraine.
Des travaux de restauration sont entrepris à la tour de guet en 1906-1908 et à la façade côté Blies en 1932-1938. En 1939-40 et en 1944, la tour de guet est à nouveau endommagée. De menus travaux y seront encore pratiqués en 1958-59 et 1964.
Depuis 1942, les ruines du château sont classées" monument historique".
Du château médiéval, il ne reste que des pans de murs, la partie basse du donjon et la tour de guet.
Très récemment ont été effectués des travaux de sondages du sous-sol par une société spécialisée, et des démarches sont en cours en vue d'obtenir des crédits européens pour sécuriser et pérenniser ce qui peut l'être, en attendant mieux... Par son caractère unique dans la vallée de la Blies et la région de Sarreguemines, par le romantisme et l'âme que ce site dégage encore et toujours, par son intérêt historique, le château de Frauenberg mérite que tout soit tenté pour le sauver.

1 photo pour Château de Frauenberg

Château de Frauenberg
Château de Frauenberg
(doc. Association pour la Sauvegarde du Château et du Patrimoine de Frauenberg)
 

Publicité

Distinctions, labels :

monument classé au monument de France en 1923

Accès :

voir exterieur
intérieur non securisé

Château de Frauenberg
Rue du Château
57200 Frauenberg
Consultez aussi
Forteresses médiévales et châteaux forts
Forteresses médiévales et châteaux forts

Publicité
Booking.com

Accueil  Moselle (57) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine