Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil  Metz 
Guide des Sites Touristiques
Publicité


Publicité


Publicité

Publicité

 

Chapelle de la Miséricorde
Metz (57)

Informations pratiques, plan d'accès, tarifs, horaires

Ce qu'il faut savoir :

La chapelle de la Miséricorde est un édifice construit aux XIIe ou XIIIe siècles, mais il n'en existe aucune information écrite avant le XIXe siècle. En 1885, les sœurs de la Miséricorde achètent les bâtiments situés aux 32-34 rue de la Chèvre pour y installer leur école. Celle-ci était auparavant située rue Marchant, à l'emplacement de l'actuelle maison de retraite. Pendant les travaux d'aménagement des bâtiments, elles découvrent une salle voûtée, qu'elles transforment en chapelle. Celle-ci subit plusieurs transformations puisque de grandes arcades sont percées dans le mur longitudinal sud et une mezzanine est construite dans la salle attenante. En 1902, un escalier monumental est créé, dans un style historisant, afin de donner accès aux étages.
Du fait de ces remaniements, il nous est impossible de connaître la structure d'origine de la chapelle de la Miséricorde. Mais nous savons qu'elle n'est qu'une partie d'un édifice de dimensions plus importantes, tant en surface qu'en élévation. À l'exception du tympan de saint Michel, situé au-dessus d'une porte créée au XIXe siècle, le décor de la chapelle ne présente aucun motif religieux. Les clés de voûte ornées d'animaux fantastiques et de têtes permettent de supposer qu'à l'origine, l'édifice n'était pas une chapelle mais plutôt une salle de représentation de la maison d'un riche bourgeois. Son portrait, ainsi que celui de son épouse ou de sa fille, pourrait figurer dans le décor de la voûte centrale. Les chapiteaux des colonnes sont sculptés d’un décor végétal. La chapelle possède des peintures murales, constituées en réalité de trois couches successives de peinture (XVIIIe siècle, fin du XIXe siècle et XXe siècle), dont la plus récente est encore visible. Le sol, dont le niveau est nettement supérieur à celui de la rue, est recouvert d’un carrelage du XIXe siècle. Les fenêtres, créées à cette époque, comportaient des vitraux qui ont malheureusement disparu.
Durant la Première Guerre mondiale, une partie de l’école sert d’hôpital militaire pendant quelques mois. Les cours sont suspendus au cours de la Seconde Guerre mondiale puis reprennent dès la Libération. En 1961, les sœurs de la Miséricorde décident de s'installer sur les Hauts-de-Sainte-Croix, où elles créent un nouvel établissement scolaire. Il s'agit de l'ensemble scolaire de la Miséricorde, toujours en activité. Les bâtiments situés rue de la Chèvre, devenus inutilisés, sont détruits en 1964. La chapelle est le seul édifice conservé. Des contreforts, toujours visibles, sont construits sur l'un de ses murs afin de parer à la suppression du bâtiment attenant.
La chapelle de la Miséricorde constitue un témoignage de l’histoire scolaire et urbanistique de Metz. Elle a subi de nombreuses réaffectations, passant du profane au religieux puis du religieux au profane, et a échappé de peu à la démolition.


Publicité

Distinctions, labels :

Classée au titre des Monuments Historiques

Horaires :

Site non accessible en dehors des Journées européennes du patrimoine

Tarifs :

Gratuit

Chapelle de la Miséricorde
32-34 rue de la Chèvre
57000 Metz
Consulter le site Internet

Publicité
Booking.com

Accueil  Metz 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine